Rosamond

Rosamond, également orthographiée Rosamund, sous le nom de la Belle Rosamond, (née vers 1140 — morte vers 1176), une maîtresse d’Henri II d’Angleterre. Elle a fait l’objet de nombreuses légendes et histoires.

Rosamond aurait été la fille de Walter de Clifford de la famille de Fitz-Ponce. Elle aurait été secrètement la maîtresse d’Henri pendant plusieurs années, mais n’a été ouvertement reconnue par lui que lorsqu’il a emprisonné sa femme, Éléonore d’Aquitaine, en guise de punition pour avoir encouragé ses fils dans la rébellion de 1173-74. Rosamond mourut vers 1176 et fut enterré dans l’église du couvent de Godstow devant le maître-autel. Le corps a été enlevé par ordre de Saint Hugues, évêque de Lincoln, en 1191 et a apparemment été réintroduit dans la salle capitulaire.

L’histoire selon laquelle elle aurait été empoisonnée par la reine Éléonore apparaît pour la première fois dans la Chronique française de Londres au XIVe siècle. Les détails romantiques du labyrinthe de Woodstock, y compris l’indice qui a guidé le roi Henri II vers sa tonnelle, étaient les inventions des scénaristes des temps ultérieurs. Il n’y a aucune preuve à l’appui de la croyance populaire selon laquelle elle était la mère du fils naturel d’Henry, William Longsword, comte de Salisbury.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.